Chat

5 conseils pour toujours avoir un chat en bonne santé !

La passion que vous portez pour votre chat vous incite à penser à son bien-être et à sa santé pour que vous puissiez profiter de sa compagnie le plus longtemps possible. Le point sur 5 conseils vous permettant d’avoir un chat en bonne santé.

Hygiène

Le chat européen, plus connu sous l’appellation « chat de gouttière » ne requiert pas trop d’entretien. Il a juste besoin de vaccins, d’alimentation ajustée et d’antiparasitaires internes et externes. En ce qui concerne les chats à longs poils, un brossage régulier est requis. Ceci peut être tous les jours, chaque semaine ou plusieurs fois par semaine, selon la race. En outre, pour éviter que les poils autour de ses yeux ne prennent une désagréable coloration, un nettoyage quotidien des coins des yeux avec un produit spécial s’impose. Une bonne hygiène est la première de toute une série de règles de base à respecter pour éviter d’avoir à payer des frais vétérinaires exorbitants trop souvent. Mieux vaut prévenir, car le chat est assez vulnérable et est plus exposé à de nombreux risques. En ce sens, consultez des sites spécialisés pour trouver des réponses à vos questions sur l’assurance chat.

Alimentation

La nourriture de votre matou doit être adaptée à son âge et à son état. Jusqu’à l’âge de 1 an environ, privilégiez les repas favorisant la croissance. Pour les chats adultes, une alimentation variée est recommandée. Vous pouvez alterner croquettes et alimentation humide. Pour lui procurer plus de plaisir, jouez également sur les textures, les saveurs et les odeurs. Ne cédez pas à la tentation de donner des croquettes à volonté, car ceci favorise le risque de surpoids. L’alimentation du félin doit comporter les six principaux éléments nutritifs que sont les protéines, les matières grasses, les minéraux, les vitamines, les hydrates de carbone et l’eau.

Vaccination et castration

Il est possible de vacciner son chat à partir de 7 à 8 semaines. Le rappel aura lieu à un mois de la primo-vaccination et ensuite, chaque année. Un protocole de vaccination qui lui est propre sera mis en place par votre vétérinaire. Par ailleurs, la castration ou stérilisation est recommandée dès l’âge de 8 mois. Un chat castré est moins sujet aux bagarres avec ses congénères ce qui limite son risque de contamination par le virus du FIV ou Sida du chat qui se transmet par morsure ou par griffure.

Antiparasitaires

La lutte régulière contre les parasites internes et externes est de rigueur. Le vermifuge doit être administré tous les mois à partir de l’âge de 4 semaines jusqu’à 6-7 mois et au-delà de cet âge, 2 à 4 fois par an. Sachez également que les puces sont porteuses de larves de ténias. Votre chat pourrait ingérer ces larves en se toilettant. Les produits antiparasitaires adaptés à votre chat vous seront préconisés par votre vétérinaire.

État général

Chaque jour, observez bien votre animal. Si quelque chose d’inhabituel survient, consultez votre vétérinaire. Sa taille et son ventre doivent être bien distincts sinon il pourrait être en surpoids. Ses oreilles ne doivent pas contenir de cérumen noir ou marron ni sentir mauvais. Autant de signes peuvent refléter la santé ou la maladie de votre petit compagnon. Pour plus de détails, rapprochez-vous de votre vétérinaire.

Ajouter un commentaire

Poster un commentaire