vaccination chiot
Chien

A quel âge faut-il faire la primo-vaccination de son chiot ?

Vous venez de faire l’acquisition d’un chiot ? Vous souhaitez le protéger préventivement des principales maladies infectieuses du chien ? Pour cela, une seule solution, la vaccination ! Avec votre vétérinaire, vous pourrez établir le calendrier vaccinal optimal pour protéger efficacement votre chiot, de la primo-vaccination aux rappels annuels. Découvrez les premiers vaccins à effectuer, pour un animal de compagnie toujours en bonne santé !

La primo-vaccination du chiot : c’est quoi ?

Comme l’être humain, le chien domestique doit suivre un protocole vaccinal tout au long de sa vie. La première étape de ce processus commence dès ses premiers mois et s’appelle la primo-vaccination. Cette phase débute par une première série d’injections visant à le protéger contre les principales maladies infectieuses (virus ou bactérie) auxquelles le chien est exposé : la parvovirose (bactérie) , la maladie de Carré (virus) et l’hépatite de Rubarth (virus) . Ces injections feront par la suite l’objet de rappels, selon un calendrier annuel précis, afin de garantir une immunité parfaite à votre chien.

Lors de la primo-vaccination, d’autres vaccins pourront être effectués. Cela dépendra de la catégorie de votre chiot et de l’environnement dans lequel il évolue.

Quand faire les primo-vaccins ?

À la naissance, le chiot se nourrit exclusivement du lait de sa mère, le colostrum. Ce lait lui fournit l’ensemble des anticorps dont il a besoin et le protège naturellement contre les virus, bactéries ou autres parasites. À partir de sa troisième semaine, débute la période de sevrage. Le chiot ne se nourrit alors que partiellement de lait maternel, ce qui fait décroître progressivement son immunité.

À deux mois, le système immunitaire du chiot entre dans une phase de vulnérabilité. C’est donc à cet âge qu’il faut débuter le protocole de vaccination, par la primo-vaccination. Deux mois est également l’âge légal d’adoption d’un chien. Il se peut alors que votre chiot ait déjà été primo-vacciné par le vendeur, lorsque vous l’acquerrez.

La première consultation chez le vétérinaire vous permettra de dresser le bilan du statut vaccinal de votre chiot et d’établir les prochaines échéances à respecter pour une protection optimale.

Quels premiers vaccins pour votre chiot ?

La législation n’impose pas d’obligation vaccinale aux détenteurs de chien. Seule la vaccination contre la rage est obligatoire, pour les chiens dits “dangereux” (catégorie 1 et 2) et pour les chiens voyageant en dehors des frontières.

Il est toutefois fortement recommandé d’immuniser votre chiot contre les principales maladies canines ci-dessous. La plupart d’entre elles peuvent s’avérer mortelles et très contagieuses :

  • La parvovirose, gastro-entérite foudroyante ;
  • L’hépatite de Rubarth, maladie virale du foie, systématiquement mortelle ;
  • La maladie de Carré, maladie virale aux séquelles neurologiques ;
  • La leptospirose, maladie bactérienne présente dans les eaux en stagnation et dans le sol ;
  • La leishmaniose, maladie transmise par certains moustiques méridionaux ;
  • La piroplasmose, maladie transmise par les tiques ;
  • La toux du chenil, maladie respiratoire très contagieuse.

Le risque pour votre chiot d’être exposé à ce type de maladie dépend donc de votre lieu de vie, mais aussi de ses interactions canines. On le sait, le chien est un animal social qui a fortement besoin d’interagir avec ses congénères. Il est donc essentiel de le protéger contre tout risque de contamination.

Le vétérinaire sera le professionnel qu’il vous faut pour évaluer la situation de votre chiot. Il vous proposera les vaccins adaptés, afin de protéger au mieux votre fidèle compagnon !

Ajouter un commentaire

Poster un commentaire